La petite histoire de la jupe

Je vais vous écrire aujourd’hui à propos d’un morceau de tissu pas tout à fait innocent dans notre manière de nous habiller : la jupe.

 

Commençons par une définition pour poser les bases.

 

Jupe : nom féminin, (arabe djoubba)

Vêtement féminin qui enserre la taille et descend jusqu’à la jambe.

Partie d’une robe au-dessous de la taille.

.

La jupe est donc un « vêtement féminin »…oui, mais pas uniquement. Symbole de la féminité aujourd’hui, elle était, autrefois, mixte selon les cultures. Pour faire un peu plus connaissance avec elle, revenons sur son histoire !

 

Tout commence pendant l’Antiquité – soit il y a plus de 5000 ans – . En Egypte, le pagne, pièce de lin drapée autour des hanches est porté aussi bien par les femmes que par les hommes. Les romains et les grecs portent un ensemble tunique et toge pour les hommes et le péplos ou le chiton pour les femmes.

petite histoire de la jupe - composition mode pendant antiquité egyptienne, grecque et romaine

 

Avec le Moyen Age, la jupe, devenue exclusivement féminine. Puis elle se complexifie et se rigidifie. Des jupons structurés par des cerceaux se cachent sous les étoffes tout au long de la Monarchie.

petite histoire de la jupe - composition moyen age et monarchie

 

1789, la Révolution est synonyme de liberté et les jupons sont chassées. Les robes sont plus fluides et légères jusqu’à la fin de l’Empire.

petite histoire de la jupe - composition mode Révolution et Empire

 

Puis la jupe redevient plus rigide et la taille fine est mise en valeur. Elle prend alors progressivement de l’ampleur pour atteindre des tailles spectaculaires dans les années 1860 avec la crinoline.

petite histoire de la jupe - compsition mode sur le 19e siècle et la crinoline

 

Au cours des années 1910, Paul Poiret conçoit des vêtements qui libèrent la femme. La ligne disparaît pour montrer une silhouette droite à la jupe raccourcie. Pour le sport, la jupe courte est adoptée par les femmes comme Suzanne Lenglen ou Sonja Henie.

petite histoire de la juep - composition mode années 20 Paul Poiret, Suzanne Lenglen, Sonja Henie

 

Ensuite, au cours du XXe siècle, la longueur de la jupe s’est progressivement réduite jusqu’en 1964. A ce moment là, Mary Quant, une styliste britannique, décide de couper dans la longueur des jupes qu’elle vend. Voici « la mini-jupe » – ce serait d’ailleurs une référence à la voiture Mini dont elle raffole -. Symbole de l’anticonformisme, ce petit bout de tissu choque les parents et libère les jeunes filles. Le couturier André Courrèges lui dédie sa collection printemps-été 1965. L’image de la mini-jupe est alors popularisée par des stars comme Catherine Deneuve, Brigitte Bardot ou encore Jane Fonda et Twiggy.

petite histoire de la jupe - composition sur la mini-jupe

 

Depuis, qu’elle soit longue ou courte, évasée ou moulante, unie ou à motifs, la jupe ne cesse d’évoluer. Elle est devenue un incontournable de nos dressings.

 

Bien plus qu’une simple histoire frivole de tissu, la jupe est donc un symbole à travers lequel défile l’Histoire des femmes, de leur soumission à un ordre masculin, puis de leur libération pour poser aujourd’hui des débats sur les identités de genres et les interdits vestimentaires. Maintenant que l’ordonnance de la préfecture de Paris de 1800 interdisant aux femmes de porter le pantalon a été abrogée en 2013, porter une jupe est un véritable choix.

la petite histoire de ... illustration par Amande Créative

Abonnez-vous à notre newsletter

Articles récents

Pages

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *